Home » News Cinéphiles » Projection spéciale: La Parade

Projection spéciale: La Parade

Chères et Chers Cinéphiles,

Nous avons le plaisir de vous inviter à la projection d’un film du serbe Srdan Dragojevic (réalisateur de La Visite de la Fanfare), à la fois drôle et féroce, La Paradele jeudi 11 juin à 20h30 au Cinéma du Bourg à Sierre.

La projection est gratuite pour nos membres, mais ouverte bien évidemment à tous (au prix courant du Cinéma du Bourg)!

La Parade dépeint avec humour la situation difficile des homosexuels en Serbie au début du xxie siècle. A quelques jours de la seconde Pride valaisanne, ce film est plus que jamais d’actualité. A Berlin, il a décroché le prix du public doublé du prix du jury oecuménique et le prix Teddybear du public (prix décerné aux meilleurs films traitant de la question homosexuelle ou plus largement LGBT présentés au Festival, toutes sections confondues).

la_parade_grand_format_cadre

Synopsis

Lemon aura tout connu dans sa vie. Il a été soldat, paramilitaire, voyou, professeur de judo. Il parraine maintenant la pègre de Belgrade mais jamais encore, ce terrible macho n’avait imaginé qu’il serait chargé d’assurer la sécurité de la première Gay Pride de Serbie. Pourtant, pour sauver son pitbull, auquel il tient plus que tout, et garder l’affection de sa capricieuse fiancée, il lui faut en passer par là.

Pour l’aider dans cette mission impossible, il part à la recherche d’anciens mercenaires. Serbes, musulmans, bosniaques, albanais du Kosovo et combattants croates se retrouvent aux côtés des militants homosexuels. Comment cet équipage hétéroclite qui n’aurait jamais dû se rencontrer va-t-il arriver à transcender les frontières et leurs différences ?

Le Parisien: Un road-movie décapant (…) avec une galerie d’acteurs épatants et un scénario qui mêle drôlerie, drame et tendresse.

L’Express: …et le film de marier intelligemment la truculence et la tragédie

Ecran large: Un film drôle, émouvant, engagé et cinéphile qui entremêle différents genres. Même si le message est simple, il passe parfaitement et cette Parade ne peut pas être plus d’actualité.

Télérama: Srdjan Dragojevic ne fait pas dans la dentelle et frise le mauvais goût, mais impossible de ne pas succomber au plaisir de voir de grosses brutes prendre fait et cause pour un combat si loin d’eux ! Quand on sait que le réalisateur a mis plus de trois ans à faire ce film, envers et contre les menaces de nationalistes et de néonazis, cetteParade devient la nôtre.

Nous vous attendons nombreux pour cet événements dont le sujet ne cesse de faire couler l’encre dans les médias d’aujourd’hui!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.